Juneda

Juneda, avec une population stabilisée d´environ 3343 habitants, est situé au nord de la contrée de Les Garrigues. Le village limite avec les contrées du Segrià et du Pla d´Urgell.

La superficie du territoire municipal est de 47,30 km2 et elle s´étend, entre le paysage de l´Urgell, arrosé par le canal du même nom, et le paysage de Les Garrigues qui est propre des divisions de campagne de l´Aranyó et de Miravall.

Au sud du territoire, on y trouve le Tossal Gros, avec 482 m d´altitude. À côté du centre urbain, coulent les eaux de la rivière Femosa, anciennement connue comme la Sèquia Mare ; aux alentours, il y a les terres les plus fertiles de Juneda avec un réseau de canaux d´irrigation qui arrosaient les champs, les potagers et faisaient bouger les anciens moulins hydrauliques à farine.

Juneda est une ville surtout agricole et d´élevage de bétail. Les principaux produits agricoles sont les fruits doux (pomme, poire et pêche), les céréales (blé, orge et maïs), les fourrages (luzerne) et la culture du tabac.

La principale activité d´élevage de bétail est celle des porcs et on constate aussi l´aviculture avec l´élevage de cailles. D´autres activités importantes sont l´élaboration artisanale du tabac caliquenyos (cigare mince et tordu) et un secteur commercial et industriel qui commence maintenant.

Le village est d´origine médiévale avec des ruines d´un tracé emmuraillé qui formait la Ville Closa tout autour du monticule du Calvari (Calvaire). On garde encore, dûment conservée, une des portes gothiques d´accès du XIVe siècle, nommée Portal (portail) del Lamarca (ou del Marca), qui communiquait avec le château où vivaient les ducs de Cardona, anciens seigneurs du village. D´autres monuments et édifices historiques sont l´église paroissiale, de style baroque (construite en 1740), el Pou del Gel (Puits de Gel) du XVe siècle (restauré il y a quelques années), le carrer Major (Grand-Rue) (avec des porches) et plusieurs maisons monumentales des XVIe au XIXe siècles. Il faut aussi remarquer la recemment restaurée Creu de Terme (Croix de la municipalité), de style gothique, du XVe siècle et cataloguée comme un bien culturel d´intérêt national.

Il faut aussi parler du Museu Etnològic et d´Arqueologia (Musée Ethnologique d´Archéologie), avec une importante collection d´engins, outils et machines qui se rapportent à la vie rurale, le foyer et les métiers anciens. Dans son rayon d´archéologie, on y conserve des ruines de l´âge de bronze, ibériques, romaines et musulmanes, parmi lesquelles on peut détacher celles qu´on a sorties du gisement de Minferri et qui seront la base de la nouvelle salle d´archéofaune qu´on placera bientôt dans le futur ensemble culturel du village. Minferri est une référence obligée pour étudier la vie et la mort des habitants de la plaine de Lleida d´il y a 4000 ans.